France

Vignobles & Découvertes

34000  Hectares
15000 Vignerons
320 Crus
278 000 Parcelles
2 338 000 d'hectolitres
300 Millions de bouteilles
Les grandes régions viticoles: Côtes des Blancs, Côte de  Bar, Vallée de la Marne, Montagne de Reims
Cépages emblématiques: Pinot Noir, Pinot Meunier, Chardonnay, Petit Meslier, Pinot Blanc, Arbanne, Pinot Gris

Champagne

Bourgogne

28 800 Hectares
5 000 Vignerons
98 Appellations
1,41 Million d'hectolitres
193 millions de bouteilles
Les grandes régions viticoles:  Maconnais,Côte Chalonnaise, Côte de Beaune et Côte de Nuits.
Cépages emblématiques: Pinot Noir,Chardonnay,Gamay,Sauvignon,Aligoté,César,Pinot Blanc, Pinot Gris.
123 000 Hectares
7000 Châteaux producteurs
13000 Récoltants
6,4 millions d'hectolitres
850 millions de bouteilles
Les grandes régions viticoles:Médoc,Libournais,Entre-Deux-Mers,Sauternais,Graves,Blayais.
Cépages emblématiques: Merlot,Cabernet-Sauvignon,Cabernet-Franc,Malbec,Petit Verdot, Sauvignon,Sémillon,Muscadelle,Ugni-Blanc,Colombard,Carmenere

Bordeaux

Loire

57 200 Hectares
6 200 Vignerons
2,9 millions d'hectolitres
320 millions de bouteilles
Les grandes régions viticoles:La Centre,La Touraine, L'Anjou-Saumur et Le Pays Nantais.
Cépages emblématiques: Cabernet Franc, Chenin,Melon de Bourgogne,Sauvignon

18 000 Hectares
2418 Vignerons
96 communes
60 000 parcelles
850 000 d'hectolitres
110 Millions de bouteilles
10 Crus
Les grandes régions viticoles:Brouilly,Chiroubles,Chénais,Cote de Brouilly,Fleurie,Juliénas,Morgon,Moulin-à-Vent,Régnié,Saint-Amour,Beaujolais Villages.
Cépages emblématiques: Gamay,Chardonnay

Beaujolais

Lanquedoc-Roussillon

226 000 Hectares
22 819 Vignerons
15,2 millions d'hectolitres
2000 millions de bouteilles
52 Appellations
Les grandes régions viticoles: Côteaux du Lanquedoc, Plaine du Lanquedoc,Côteaux de L'Aude,Roussillon.
Cépages emblématiques: La Syrah,Grenache,Cargnan,Merlot,Cabernet-Savignon,Cinsault,Mouvèdre,Tenet noir,picpoul noir,lladoner.

115 Hectares

100 Vignerons

7,500 d'hectolitres

Les grandes régions viticoles:Côtes-de-Toul,Moselle,Vins de Pays de la Meuse,Vin de Pays des Coteaux de Coiffy,Vins de Pays des Côtes de Meuse.

Cépages emblématiques: Gamay,Pinot Noir,Pinot BlancAuxerrois,Muller-Thurgau.

Lorraine

Provence

27 221 Hectares
549 Vignerons
1242 479  d'hectolitres
165 millions de bouteilles
Les grandes régions viticoles:Coteaux d'Aix-en-Provence, Coteaux Varois en Provence
Cépages emblématiques:Syrah,Grenache,Cinsault,Mourvèdre,Ugni Blanc,Vermentino,Clairette.

5560 Hectares
264 Vignerons
350 000 d'hectolitres
Les grandes régions viticoles:Ajaccio,Patrimonio,Corse Calvi,Corse Sartène,Corse Figari,Corse Porto-Vecchio,Muscat du Cap Corse,Corse Coteaux du Cap Corse.
Cépages emblématiques: Niellucci,Sciaccarellu,Vermentinu,Bianco gentile,Aléatrico,Barbarossa

Corse

Rhône & Vallée du Rhône

68 132 Hectares Vallée du Rhone
5 000 Vignerons
2 764 833 d'hectolitres
48 600 Hectares Rhône Alpes
6900 Vignerons
390 millions de bouteilles
Les grandes régions viticoles:Rhône Septentrional,Rhône Méridional et le Diois.
Cépages emblématiques: Syrah,Grenache,Viognier,Roussanne,Marsanne.

2270 Hectares
800 Vignerons
51 067 569 d'hectolitres
16 millions de bouteilles
Les grandes régions viticoles:Vin de Savoie,Roussette de Savoie,Seyssel.
Cépages emblématiques: Jacquère,Altesse,Bergeron,Chardonnay,Mondeuse  Blanche,Velteliner,Mondeuse,Gamay,Pinot Noir,Persan

Savoie

Jura

1814 Hectares
200 Vignerons
78000 d'hectolitres
Les grandes régions viticoles:Arbois,Château Chalon, Cotes du Jura, L'étoile,Macvin du Jura,Crémant du Jura .
Cépages emblématiques: Savagnin,Chardonnay,Pinot Noir,Poulsard,Trousseau.

15 621 Hectares
4700 Vignerons
1,15 millions d'hectolitres
Les grandes régions viticoles:Appellation Alsace Grand Cru,Appellation Alsace, Appellation Crémant D'Alsace .
Cépages emblématiques: Riesling,Pinot Blanc,Gewurztraminer,Pinot Gris,Pinot Noir,Sylvaner,Muscat d'Alsace,Chardonnay,Edelzwicker,Chasselas,Klevener de Heiligenstein.

Alsace

Sud-Est

21 000  Hectares
900 Vignerons
1 250 000 d'hectolitres
Les grandes régions viticoles:Madiran,Cotes de Gascogne,Fronton,Cahors,Gaillac.
Cépages emblématiques: Merlot,Syrah,Chardonnay.

Le vignoble de France vu du ciel

Les méthodes de vinification des vins et vieillissement

Découvrir

Le processus d'immersion aquatique conférerait une grande qualité aux vins en raison de la température de l'eau stable et froide, de l'obscurité, de la pression et de l'hygrométrie élevées, ainsi que l'absence de pollution ambiante et sonore. La présence d'eau s'infiltrant dans la bouteille est infime et n'altère nullement le nectar qu'elle contient. Les nombreux mouvements de l'eau exercés sur les bouteilles apporteraient au vin un caractère plus robuste avec des couleurs plus intenses et brillantes, un nez concentré en arômes et une fois en bouche, un plus grand volume avec plus de fraîcheur. Désormais, le nombre de vignerons stockant leurs crus dans les fonds marins augmente. Malgré tout, la production d'un vin sous-marin est plus onéreuse que celle de l'élevage traditionnel en cave, mais cette technique hors du commun représenterait une valeur ajoutée pour tout amateur de vin.

Vinification Sous-Marine

Barriques et Tonneaux

Découvrir

L’élevage du vin correspond à l’ensemble des étapes d’élaboration du vin depuis la fin de la fermentation alcoolique jusqu’à sa mise en bouteille. Cet élevage peut avoir lieu dans différents types de contenants, de la cuve béton à la cuve inox en passant, bien entendu, par l’élevage dans différents contenants réalisés en bois. Ce sont les fûts, barriques, tonneaux, demi-muids et autres foudres qui vont accueillir le vin pendant cette période. Nous allons nous pencher plus particulièrement sur l’élevage du vin en barrique.

En effet, depuis que nos ancêtres les Celtes ont inventé ce moyen de stockage et de transport des denrées, la barrique a connu un grand succès. Déjà chez les Romains qui l’utilisèrent au détriment de leurs traditionnelles amphores. Puis tout au long de son histoire où elle fut utilisée comme récipient pour les boissons et les liquides mais aussi pour le grain, les salaisons et même la poudre à canon. Nous allons vous expliquer les secrets de l’élevage du vin en barrique.

L’élevage du vin en barrique de chêne va conduire à une évolution et un vieillissement typique du vin. Ainsi le vin élevé en fûts va développer des notes de vanille, de noix de coco, de bois frais. Mais également des arômes torréfiés ou fumés, de café, de cacao ou de pain grillé. Cette dernière famille d’arômes est due à la chauffe de la barrique lors de sa fabrication. Par ailleurs, au niveau de la sensation en bouche, l’élevage sur bois conférera au vin une amertume plus ou moins prononcée et peut également apporter rondeur, gras et sucrosité s’il est associé à un élevage sur lies. L’élevage du vin en barrique apporte une oxydation ménagée qui permet d’assouplir le vin.

Ce bouquet sera plus ou moins fondu et plus ou moins puissant en fonction du rapport entre le volume de vin et la surface de contact de la barrique. D’où l’importance des différentes tailles de fûts (la demi-pièce sera d’un volume de 110 litres alors que la barrique bordelaise ou le demi-muid auront respectivement un volume de 225 et 600 litres). L’origine du bois a également son importance. Globalement, les chênes français, notamment ceux de l’Allier (forêt de Tronçais) sont reconnus pour leur finesse alors que les chênes américains, moins fins, céderont plus d’arômes. La durée et l’intensité de la chauffe va aussi influer sur la saveur du vin futur, notamment pour les arômes torréfiés. Mais le facteur le plus important sera la qualité du vin utilisé. On dit en effet que le vin doit pouvoir supporter la barrique et un vin trop léger ne sera pas mis en valeur par cette pratique. C’est pour cela que l’on réserve très souvent l’élevage en barrique aux vins de garde.

On trouve différents types selon l'origine des bois, leur degré de chauffe et leur taille.

Les produits alternatifs étant dérivés de la fabrication des barriques, ils ont différentes caractéristiques selon l'essence du bois (chêne français, américain...) et sa provenance géographique (Bourgogne, Vosges, Never, Allier, Limousin...).

De même, ils peuvent être issus de bois frais ou chauffés (chauffe blonde, moyenne, longue).

Ils sont nommés en fonction de leur taille : paillettes, Granulates (taille supérieure à 2mm), copeaux, Blocks, Staves (de la taille d'une douelle).

Quels est l'impact de ces méthodes sur la qualité du vin ?

Leur impact varie selon le type de produits alternatifs utilisés, le moment de leur incorporation, le dosage et la durée de contact avec le moût de raisin ou le vin en élevage.

D'une manière générale, ils permettent d'élargir naturellement la palette aromatique des vins (le bois offrant des arômes de vanille, d'épices, de pain grillé…), de renforcer la structure (enrichissement en tanins) et la sucrosité en bouche.

Découvrir



Le béton est un matériau qui résiste durablement dans le temps. Une cuve à vin en béton bien entretenue peut ainsi être utilisée pendant plus de cent ans.

La neutralité de ce matériau évite aux vins d'hériter le côté boisé des fûts traditionnels. Le béton révèle la minéralité brute des vins, appréciée des amateurs.

Les cuves en béton représentent donc un bon moyen pour les viticulteurs de gagner en pureté et en précision, tout en minimisant l’intervention humaine.
La cuve en béton ovoïde

Pièce phare du catalogue Nomblot, la cuve à vin en béton ovoïde permet d’obtenir un vin rond et fruité. Sa forme d’œuf aux allures modernes est en réalité inspirée de la cuve en amphore, utilisée pour le transport du vin durant l’Antiquité.

Cette cuve de fermentation est destinée aux vins élevés sur lies. Ces lies correspondent à l’ensemble des particules accumulées au fond de la cuve, lors de la fermentation alcoolique. Majoritairement composées de levures mortes, les lies « meurent » lorsque l’étape de fermentation se termine, et se déposent au fond de la cuve à vin. L’élevage sur lies équilibre naturellement la fermentation et répond aux problématiques de stabilisation protéique et tartrique du vin.

Grâce à la cuve en béton ovoïde, les mouvements des lies sont constants, favorisés par l’absence d’angle, de zone morte et d’armature métallique. Cette cuve de fermentation à vin en béton est recommandée pour l’élevage et la vinification des vins rouges et blanc, notamment pour la production de cuvées spéciales.Les cuves à vin en béton tronconiques

Les cuves en béton tronconiques ont la forme d’un tronc avec une large base qui s’affine sur la hauteur. Nomblot conçoit et commercialise trois modèles de cuves tronconiques :
- la cuve tronconique ronde à fond concave,
- la cuve tronconique à faible conicité,
- la cuve tronconique à forte conicité.

Ces différents modèles de cuves à vin Nomblot présentent de nombreux avantages. Le modèle rond à fond concave permet un élevage lent et doux du vin. La durée de fermentation alcoolique peut être choisie selon vos besoins. La cuve de fermentation vin à faible conicité possède une bonne inertie thermique, utile pour une fermentation lente et douce. La cuve à forte conicité, quant à elle, dispose d'une inertie thermique optimale pour une fermentation plus longue.

Les cuves en béton tronconiques permettent également un écoulage et un décuvage simplifiés, ainsi qu’une micro-oxygénation très efficace. Enfin, ces récipients vinaires ne possèdent pas de coins, ce qui facilite leur nettoyage.  

 

Béton

Terre cuite ou en grès

Découvrir
Les contenants en terre cuite ou en grès sont idéaux pour l'élevage des vins bios, naturels et en biodynamie. La porosité de la terre cuite offre au moût et au vin une oxygénation régulière, comme la barrique de chêne, mais au contraire de cette dernière, ne lui apporte ni goût, ni odeur. Ils permettent d'arrondir les tanins.La cuve de fermentation vin en amphore

Ce modèle de cuve de fermentation à vin est inspiré des amphores utilisées durant l’Antiquité. Grâce à la cuve amphore, les lies sont maintenues en suspension, ce qui permet de protéger le vin de l’oxydation.
La cuve de fermentation à vin amphore permet aux vignerons de gagner du temps puis qu’aucun brassage manuel n’est nécessaire. La qualité du vin n’est pas altérée et ses arômes sont mis en valeur récipient qui rende possible une micro-oxydation sans donner de goût, en préservant les arômes du vin. Seule la terre cuite permet cela. L’expression du terroir et du raisin ne sont plus modifiés par le chêne. C’est la différence entre un contenant en bois, par définition organique et végétal, et un minéral. Toute ma démarche consiste à rester proche du fruit. Le chêne marque toujours un peu le vin. Parfois, il peut maquiller le goût. Le bois est un aromatisant. En Bourgogne, durant les années 1990, beaucoup de vignerons en ont sans doute abusé, même si c’était dans des proportions moindres qu’à Bordeaux. Ici aussi, l’influence du critique américain Robert Parker s’est fait sentir. Le marché réclamait des vins charpentés, boisés, et les vignerons produisaient un vin conforme à ces attentes.
Découvrir

La cuve bois apporte également des arômes tertiaires au vin, en plus de ceux apportés par le fruit et le terroir. A l’inverse la cuve inox ne permet pas d’obtenir ces arômes mais par contre elle permet d’avoir des vins stables et de se concentrer sur les arômes primaires et secondaires déjà contenus dans le moût. Tout dépend de ce que le vigneron compte faire avec son vin ! 

Cuve en Bois

Cuve en Inox

Découvrir

L’élevage en cuve convient à la production de vins vendus à des prix abordables car il est économique comparativement à l’élevage en barrique. Il permet également de conserver le fruité du vin, de grands vins peuvent donc être élevés en cuve.

Les principaux avantages de l’élevage en cuves sont :
Le coût modéré en investissement et personnel
L’hygiène est sûre
Les arômes de vin jeune ne sont pas masqués par l’arôme boisé de l’élevage en barrique.
Les désavantage de cette méthode sont :
Une clarification plus lente qui oblige à de nombreuses filtrations
L’élimination du gaz carbonique est lente, il faut donc soutirer.

Les cuves en acier inoxydable sont les plus employées de nos jours en raison de leur facilité de nettoyage et de leur neutralité chimique. Elles sont généralement équipées de contrôleurs de température.